mercredi 5 juin 2019

MISS TIC - UNE HISTOIRE DE RENCONTRES

























Dédicace en avant-première du nouveau livre "Miss Tic Histoires de rencontres" aux Editions Lelia Mordoch le samedi 8 juin 2019 de 17h à 19h à la Galerie Lelia Mordoch 70 rue Mazarine 75006 - PARIS. 

Sortie officielle le 14 juin 2019.

Ce livre donne la parole à 43 personnes qui évoquent leur rencontre avec l'oeuvre de Miss Tic, des personnalités  comme des anonymes, des passants ou des collectionneurs : 




















Au détour d'une rue, au hasard d'une déambulation dans la ville ou dans un lieu d'exposition, ils témoignent de leurs regards et de leurs sentiments sur ses créations, à l'image du public que Miss Tic interpelle depuis plus de trente ans.


http://missticinparis.com/

http://leliamordoch.com/



ART LIBERTY à BASTOGNE

C'est le 9 mai 2019 que l'inauguration de l'exposition ART LIBERTY a eu lieu à Bastogne (Belgique) 
A l'occasion des commémorations du 75e anniversaire de la Bataille des Ardennes et en avant-première du 30e anniversaire de la Chute du Mur de Berlin qui interviendra le 9 novembre 2019, l’exposition «Art Liberty – From the Berlin Wall to the Street Art » a rejoint, après Plovdiv (Bulgarie), le Bastogne War Museum pour plus de six mois.
Cette exposition temporaire met à l'honneur les artistes précurseurs qui ont peint sur le Mur de Berlin, à leurs risques et périls en 1984, transformant ce mur symbole d'oppression, de séparation en un support de liberté et d'espérance.
Trois artistes historiques du Mur de Berlin, Thierry Noir, Christophe-Emmanuel Bouchet et Kiddy Citny, ont été invités par Sylvestre Verger, Commissaire de l'exposition, à peindre trois Trabant,  la voiture mythique de l'Allemagne de l'Est. Ces dernières sont présentées sur le parvis du musée.
Trabant, Thierry Noir

Christophe-Emmanuel Bouchet

Kiddy Citny

Un hommage leur est rendu également dans cette exposition ainsi qu'aux trois autres artistes du Mur de Berlin,  Indiano, Heinz J. Kuzdas et Peter Unsicker. Chacun a peint  une des 30 pièces du Mur de Berlin installées sur des chevalets en métal réalisés par le sculpteur Adam Steiner. 24 artistes internationaux,  issus du Street Art,  les ont rejoints dans ce projet;

Kiddy Citny

Christophe-Emmanuel Bouchet
























Borondo, C215, Clet, Crash, Daleast, Delgado, Dolan, Discreet, Faith 47, Jean Faucheur, Fox, Fire, Kingsone, Kriki, L7m, Gilbert Mazout, Meillassoux, Mesnager, Mesa, 1UP, Pha, Run.


Faith 47, et Adam Steiner sculpteur


1UP



L7m


 Oeuvres de Franck Pellegrino, Discreet, Thierry Noir, Mesa et Jean Faucheur













Un fragment plus grand provenant du côté Ouest du Mur a été peint sur ses deux faces par deux artistes passionnés de musique. D'abord le street artiste Jef Aérosol, connu pour ses pochoirs, a réalisé le portrait de David Bowie et celui de Iggy Pop, deux chanteurs qui ont vécu à Berlin dans les années 76-78. Sur l'autre face, l'artiste australien Jimmy C, spécialiste du dripping a fait le portrait de Lou Reed en souvenir de l'album culte intitulé "Berlin".

Jef Aérosol

Jimmy C


























L'inauguration de l'exposition a eu lieu en présence de Benoît Lutgen (Bourgmestre de Bastogne), de Martin Kotthaus (Ambassadeur d'Allemagne en Belgique), de l'ancien Maire de Berlin (1988-1990) Walter Momper, en fonction lors de la chute du Mur,  de Elie Barnavi, Historien et ancien Ambassadeur de France en Israël, de Matthieu Billa, Directeur du Bastogne War Museum, de Sylvestre Verger, Commissaire de l'exposition, et des artistes Kiddy Citny, Thierry Noir et Heinz J. Kusdas.

Sylvestre Verger et Elie Barnavi

Kiddy Citny, Walter Momper et Thierry Noir

Walter Momper et Sylvestre Verger

Le violoncelliste belge Nicolas Deletaille a interprété l'une des deux suites de Bach jouée par  Rostropovitch le jour de l'ouverture du Mur. 
Un grand moment d'émotion !


















Bastogne War Museum
Colline du Mardasson 5
Bastogne ( Belgique)
Exposition visible 7j/7j et 24h/24h. Gratuit.

www.bastognewarmuseum.be


dimanche 2 juin 2019

JERRY SCHATZBERG - OFF GRAND CONSOURSE

Frank Zappa, 1967

L'américain Jerry Schatzberg s'installe à Chamarande (91) à l'occasion de son exposition Off Grand Concourse du 7 mai au 1er septembre 2019

« Rares sont les artistes qui ont excellé à la fois dans la photographie et au cinéma, ces deux moyens d’expression si proches et si différents. Jerry Schatzberg est de ceux-là. »
Michel Ciment, Directeur de la publication et membre du Comité de rédaction de la revue Positif

Jerrold N. Schatzberg, est né le 26 juin 1927 à New York. Figure du cinéma américain des années 70,  en tant que réalisateur, avec les films "Portrait d'une enfant déchue" avec l'actrice Faye Dunaway en 1970, puis avec l'acteur Al Pacino en 1971  dans le film "Panic à Needle Park" et enfin  "l'Epouvantail" avec Gene Hackmann et Al Pacino, film primé à Cannes en 1973, Jerry Schatzberg  a été photographe dans sa première vie.



























L'histoire commence là. Grand Boulevard and Concourse est une artère au coeur du Bronx conçue par l'ingénieur frnaçais Louis Aloys Risse comme une imitation des Champs-Elysées. Ce lieu était une référence géographique pour les habitants du secteur, principalement composés d'immigrants, quelque peu marginalisés. Ce quartier en mutation  devient le berceau d'innovations constantes. 

Jerry Schatzberg a vécu les quatorze premières années de sa vie sur le Grand Boulevard and Concourse, intégrant la culture de ces générations d'immigrants qui ont atterris là et baignant dans cet étonnant vivier d'artistes de talent avec lesquels il a collaborés.

Il devient l'assistant du photographe Bill Helburn, crée son propre studio en 1953 et travaille pour les revues Vogue, Glamour, Cosmopolitan et Mc Call. Il devient l'un des meilleurs photogaphes de mode. On dit de lui qu'il a fait descendre la mode dans la rue. 

Ce jeune cinéaste photographe à l'aube de ses 92 ans est toujours en activité. Présent lors du vernissage, il a assuré la visite de son exposition, avec Olivier Lorquin, le Comissaire d'expo et Christophe Popovics, le Directeur du Domaine de Chamarande, commentant ses photos et partageant  son expérience avec le public.

Jerry Schatzberg, Olivier Lorquin, Christophe Popovics


















OFF GRAND CONCOURSE est une exposition de photographies retraçant son parcours entre photogaphies de mode et de stars, (Bob Dylan, Catherine Deneuve, Andy Warhol, Jimmy Hendrix, Mick Jagger, Faye Dunaway...) photographies de ses rencontres comme Fidel Castro, Christian Dior et des scènes de rue.


The Soul of, 1965 - Bob Dylan

Catherine de Beauty, 1965, Catherine Deneuve

Charlotte Rampling, 1965

Legs, 1968 Faye Dunaway


Jimi Mirror Image, 1967 Jimi Hendrix

Hey You! 1959 Fidel Castro

Jerry Schatzberg a un regard. Il a du talent, il a de l'humanité.  Il excelle dans le portrait saisissant le moment parfait pour dévoiler un peu l'intimité de son modèle. Il crée une relation de confiance avec lui, se donnant l'opportunité de capturer la subtilité de leur personnalité. 
Il sait capter l'instant parfait autant dans le portrait que dans les paysages ou les scènes de la vie urbaine.

Christian Dior in Traffic, 1962















Fish Market, 1958

Backseat Romance,  1960


























































Jerry Schatzberg est représenté par la Galerie Dina Vierny 36 rue Jacob Paris 6e

INFORMATIONS PRATIQUES














Domaine départemental de Chamarande
38 rue du Commandant Arnoux
91730 Chamarande 
Exposition ouverte au château (libre accès) :
mercredi-jeudi-vendredi • juin-septembre, 14h-19h
samedi-dimanche • juin-septembre, 13h-19h
Le parc est ouvert tous les jours de 9h à 20h (juin-septembre)

Artiste représenté par la Galerie Dina Vierny / France.
36 Rue Jacob – Paris 6ème
Relations presse nationale et internationale
Pascal Scuotto
email : pascal.scuotto@gmail.com
tel 06 11 13 64 48

samedi 1 juin 2019

MISS.TIC ROCK'N' GIRLS



Miss Tic 2019, Encre aérosol et acrylique sur toile © Gérard Tordjman
























Vernissage jeudi 6 juin 2019 de 18h à 21h 

Galerie Lelia Mordoch 50 rue Mazarine Paris 6e

Exposition du 7 juin au 13 juillet 2019

Tatouées*, habillées de noir, vêtues de cuir, elles sont rock.
Transgressives, torturées, jouisseuses, elles sont rock.
Trop jeunes, trop belles, trop sexy, trop lucides, elles sont rock.
Trop vivantes même mortes, elles sont rock.
Esthètes, la tête bien faite jusque dans la défaite, elles sont rock.
À fleur de peau, certaines sont ivres de bonne heure, d’autres mettent les voiles.
À coup de poing, à coup de mots, le désespoir tonique et la colère joyeuse, elles lavent leurs chagrins dans les larmes.
Un look, un style, un état d’esprit, élégantes en latex, la séduction est leur arme.
Elles sont rock, ce sont les girls de Miss Tic.
*Les tatouages ont été réalisés avec la complicité d’Andromak P4
Texte publié par la Galerie Lelia Mordoch

mardi 28 mai 2019

MASTERCLASS - SWOON
























L'artiste américaine SWOON est actuellement en résidence in-situ à FLUCTUART, le premier centre d'art urbain flottant au monde qui ouvrira ses portes au public, début juin. A cette occasion, SWOON présentera sa première exposition monographique en Europe intitulée "Time Capsule".

Elle vous donne également rendez-vous mercredi 29 mai 2019 à 18h30 pour une nouvelle Masterclass à l’ICART Paris, 61 rue Pierre Charron Paris 8e.


Swoon est une artiste pluridisciplinaire du quartier de Red Hook à Brooklyn. Son travail explore l'humanité à travers le portrait, la gravure et des installations immersives.

Avec « Time Capsule », elle présente un parcours chronologique dans son oeuvre et son évolution technique, de 1999 à 2014.

Ce sera l’occasion pour nous de discuter du contexte dans lequel elle crée ses oeuvres, et de ce que l’on ne peut pas voir dans l’exposition : son processus en studio, son travail pour la communauté notamment autour de l’addiction, ou encore ses projets de reconstruction. En somme, elle vous racontera l’histoire qui se passe en coulisse.

La Masterclass se déroulera en anglais.
Exposition « Time Capsule », sera à découvrir début juin et ce, jusqu’au 22 septembre 2019 sur Fluctuart Pont des Invalides, Paris 7e
ICART Paris, 61 rue Pierre Charron Paris 8e
Swoon, work in progress


























jeudi 2 mai 2019

URBAN ART Biennale 2019 unlimited

Cette année, le Patrimoine Culturel Mondial de l'UNESCO Völklinger Hütte fête ses 25 ans d'existence avec la 5e Biennale URBAN ART 2019.  Des artistes internationaux représentant le mouvement artistique du 21e siècle composé du street art et du graffiti, ont été invités à investir le site de 100 000 m2 sur lequel se trouve les hauts-fourneaux de Völklingen fermés depuis 1986 et transformés en lieu d'exposition.  
100 artistes, 120 créations, 20 pays, 4 continents sont présentés lors d'un parcours en extérieur et dans une exposition dans les hauts-fourneaux.
Tous les deux ans, de nouveaux artistes viennent rejoindre les Banksy, Shepard Fairey, Futura 2000, JonOne, Cope 2, Jef Aérosol qui exposent dans ce lieu surprenant et magique !
Völklinger Hütte, à quelques kilomètres de Sarrebruck, c'est cette cathédrale industrielle, classée au Patrimoine Culturel Mondial de l'Unesco.















L'artiste français OX  est intervenu sur des panneaux d'affichage sur les murs de Völklinger Hütte. Ses oeuvres sont également visibles sur le site et dans l'exposition.







































Ottmar HÖRL, sculpteur allemand, a fait revivre, grâce à ses oeuvres, une centaine d'ouvriers qui ont repris possession de leur usine. Au-dessus avec l'oeuvre d'OX, ici près de l'oeuvre de VHILS, artiste portugais mondialement connu pour sa technique du scratching  puis devant le collage de LEVALLET.

















Ici, le personnage d'Otto dans la pièce peinte par Tarek BENAOUM. Cet artiste vit et travaille en France et s'est tourné vers le calligraffiti, après avoir suivi les enseignements de maîtres comme Hassan Massoudy.


MARDI NOIR, un artiste rennais présente des messages peints et placardés, inspirées par des consignes concernant le monde du travail trouvées sur des affiches qu'il avait trouvées il y a plusieurs années.

















Mentalgassi, artiste allemand travaillant à la fois à Berlin et à Hambourg a collé ses personnages sur des cheminées et sur des éléments d'architecture industrielle.


















 Louis Boidron et Edouard Egea, plus connus sous le nom des MONKEYBIRD, ont remplacé le collage de LUDO sur un des pignons de ce bâtiment industriel. 








































Au détour du chemin, MAMBO, un artiste français vivant et travaillant à Los Angeles, a exprimé son univers à l'intérieur d'une cheminée. Influencé par Roy Lichtenstein, Pietr Mondrian, Keith Haring et Jean Dubuffet, MAMBO est connu pour ses jeux de lignes, ses personnages et ses motifs. Son travail est autour de l'être humain et de l'humanité.










































KATRE, artiste parisien connu pour sa passion pour les friches industrielles et son travail autour des photos d'urbex,  a investi quant à lui, le local où Thomas CANTO avait présenté une installation. A son tour, il y a réalisé une oeuvre en 3D recréant à sa manière, le paysage d'une friche.















TANC, un writer parisien, a installé sa toile intitulée "Völklingen Sunrise" dans une petite salle.



















Les ouvriers de Charles Leval, alias LEVALLET ont repris possession de leur usine. Des collages  de travailleurs en solo ou en groupe surprendront le visiteur par la parfaite intégration de ses oeuvres dans cet environnement industriel. 


































Le 14 avril dernier, la 5e Biennale Urban Art 2019 a été inaugurée par le Président Meinrad Maria GREWENIG et le Directeur Artistique Frank KRÄMER en présence des artistes COPE2, OX, les MONKEY BIRD, SUMO, CONE THE WEIRD, MARDI NOIR, ROCCO und seine Brüder   et Ali SALMI de Osmosis Cie qui ont fait une performance pendant l'évènement.


























L'exposition en intérieur accueille une fois encore l'artiste américain COPE2, une des légendes du graffiti new-yorkais. Cet artiste trés productif, présente ici deux immenses toiles.
































Puis, une collaboration sur toile par FUTURA 2000 et Mr. A intitulée "Chez nous, large".
























Fresque sur bois réalisée au pochoir par l'artiste français JEF AEROSOL intitulée "Black is beautiful". 



















Oeuvre de SUMO, un artiste anglais établi au Luxembourg, intitulée "Free Dom".





































La cérémonie d'ouverture s'est achevée avec ce moment exceptionnel où l'un des fourneaux a été rallumé laissant s'échapper cette fumée rose/rouge dans le ciel de Völklingen.

























Une belle surprise le lendemain matin, l'arrivée de CASE du Maclaim Crew, le temps de prendre son premier coup de pinceau sur le mur !



















D'autres nouvelles : La sculpture de MIST, artiste français et l'oeuvre magistrale de Dan RAWLINGS, artiste anglais, sont arrivées en direct de l'URBAN ART FAIR PARIS et ont été installées sur le site.

A suivre...